Chargement Évènements

« Si on est seul et que l’on pleure, est-ce qu’on devient un seul-pleureur ?"
Question de Maël Petit, 8 ans, personnage du spectacle.

La différence des points de vue est une des beautés de ce monde.
D’ailleurs, être d’accord avec soi, ce n’est déjà pas toujours évident.
On dit : mon identité. Mais le mot « identité » pourrait aussi devenir pluriel : mes identités.
Et mes identités pourraient dialoguer entre elles. Et nos identités pourraient faire la fête !
Rouler des pelles au néant est un spectacle physique : un acteur, un corps, plusieurs personnages, tous un peu fêlés, qui flirtent avec le gouffre et qui, sans perdre l’envie de vivre, roulent des pelles au néant.

 

 » Il réveille l’envie de continuer, d’aller de l’avant, de créer, qui est tapie au plus profond de son être. Artiste, il l’est c’est une certitude. »
Olivier Frégaville-Gratian d’Amore de L’Oeil d’Olivier

De et avec
Lucas Hérault
Collaboration artistique
Nadia Vadori-Gauthier
Création musicale
Antoine Layère
Durée
1h
< retour à la saison