Chargement Évènements

SUCCÈS PROLONGATION
Le 20 novembre 2006, Sébastien Bosse ouvrait le feu sur les élèves et les professeurs de son ancien collège d'Emsdetten en Allemagne puis se donnait la mort.

Lars Norén écrit Le 20 novembre quelque temps après la fusillade, en s’inspirant du journal intime laissé par Sebastian Bosse. Dans ce texte, il fait le récit clinique, insupportable, d’un suicide programmé. Passant du désespoir à la révolte, de la honte à la haine, il nous donne à voir la pensée intérieure et la psychologie de son personnage, et par extension, celles de ces meurtriers qui agissent sans raisons rationnelles apparentes, nous permettant ainsi d’appréhender l’inconcevable. Sans apporter de réponses ni imposer de point de vue, il nous entraîne à nous interroger sur les dérives sanguinaires de notre époque, et sur nous-même. Sur les mécanismes sociaux qui transforment certains individus en «perdants», jusqu’à fabriquer des meurtriers.

Auteur
Lars Norén
Mise en scène
Laurent Fresnais
Interprète
Cédric Welsch
Durée
1h10
< retour à la saison