Chargement Évènements

Ce seul en scène basé sur des écrits de prison, mêle théâtre et danse pour raconter la conversion d’un condamné à mort.

France, 1957. La peine de mort est toujours en vigueur. Après avoir tué accidentellement un policier dans un braquage amateur, Jacques Fesch, 27 ans, est condamné à mort.

Mais du fond de sa cellule, il crie à l’aide et rencontre le Christ.

Entièrement basé sur ses écrits de prison, le seul en scène DANS 5 HEURES mêle théâtre et danse pour revivre de l’intérieur ce parcours des ténèbres à la lumière.

« Fitzgerald Berthon a pris les mots de Jacques Fesch pour raconter le mal que fait l’enfermement a? l’homme, la de?tresse du condamne?, et finalement, l’espe?rance de la foi. » – Marguerite de Lasa, LA CROIX

« Un théâtre puissant dans lequel Fitzgerald Berthon incarne, de toutes ses fibres et avec audace, rigueur, sincérité, ce parcours bouleversant. » –  Armelle Héliot, LE JOURNAL D’ARMELLE HÉLIOT

« Fitzgerald Berthon offre un travail tout en retenue, plein de conviction, entièrement tourné vers la rencontre avec la foi chrétienne et la force qu’elle donne à l’homme dans des circonstances tragiques. » Véronique Hotte,  HOTTELLO

“C’est un spectacle à saluer et – surtout – à aller voir. À condition qu’il reste de la place, les représentations étant complètes un mois à l’avance…”  Pierre François, HOLYBUZZ

Merci à Fitzgerald Berthon pour cette heure de théâtre qui en vaut bien cinq de réflexion ou de débat possible…” Jean-Pierre Haddad, Blog culture du SNES-FSU

« En une heure et dans une mise en scène d’une heureuse simplicité, Fitzgerald Berthon parvient à rendre avec intelligence la complexité du cas de ce jeune homme qui entra en prison athée pour se présenter converti à l’échafaud. » – ALETEIA

« Mêlant danse et théâtre, ce spectacle est d’une puissance artistique, symbolique et spirituelle, remarquable. » – Isabelle Demangeat, PARIS NOTRE-DAME

AUTEUR
D’après les écrits de prison de Jacques Fesch
COLLABORATION ARTISTIQUE
Vincent Joncquez
AVEC
Fitzgerald Berthon
REGARD COMPLICE POUR LA DANSE
Jann Gallois
CRÉATION LUMIÈRE ET SONORE
Vincent Hoppe
MUSIQUE
Nils Frahm
VOIX OFF
Eric Devillers et Maxime d’Aboville
PHOTOGRAPHIE DE L’AFFICHE
Une cellule de la Santé, avec l’aimable autorisation de Mathieu Pernot
DURÉE
1h
< retour à la saison