C’est au printemps 2019, suite à l’envoi vidéo de notre premier spectacle : Sous la peau qu’a eu lieu notre rencontre avec La Flèche. Nous pensions avoir une réponse quelques semaines plus tard… nous avons eu une réponse le lendemain ! La Flèche portait bien son nom. Nous avons rencontré Flavie Fontaine peu de temps après. Dans son bureau derrière la salle, nous avons parlé de nos aspirations artistiques, de notre vision du théâtre. Très vite, nous nous sommes parlé franchement, sans fioriture. Ce contact sincère nous a plu immédiatement et nous avons senti que ce lieu correspondrait parfaitement au thème de notre spectacle : le rapport à l’authenticité.

Nous ne nous sommes pas trompés. Pendant toute l’exploitation, nous avons eu le sentiment d’être soutenus et portés par une énergie folle qui s’est communiquée aux représentations. Alors, quand l’équipe nous a proposé d’avoir carte blanche pour une seconde création au mois de Février, nous n’avons pas hésité. Au fur et à mesure des répétitions et des représentations de Règne, notre second projet, ce lien de confiance s’est consolidé. Ce lieu est peu à peu devenu aussi le nôtre. A La Flèche, nous nous sentions simplement « à la maison ». Lorsqu’à la fin de l’exploitation, Flavie Fontaine nous a proposé de faire encore un bout de chemin ensemble, c’est tout naturellement que nous avons dit oui.

Devenir artistes associés à La Flèche représente une forme de continuité dans notre démarche artistique. C’est investir un espace qui a été notre matrice pour continuer à inventer, à chercher. C’est créer des histoires pour et avec le public de ce théâtre qui nous a soutenu dès nos premiers pas. En tant qu’artistes associés à La Flèche, c’est un théâtre innovant dans la forme et dans le fond que nous avons à cœur de partager. Un théâtre à l’image de ce lieu, brut, sincère et créatif.

Idir Chender et Anne-Clotilde Rampon.